Contes spirituels pour un monde nouveau

Perdu et retrouvé (format pdf)

C’est arrivé par un chaud matin d’été. Dans la forêt, les oiseaux célébraient l’arrivée d’un nouveau jour. Le lac doré et calme brillait entre les branches dans un silence marqué d’un profond respect. La nature vibrait de perfection. Soudain, avec force et majesté, une superbe forme humaine monta lentement des profondeurs du lac. Un bel humain, possédant la Connaissance, étincelait comme l'or du lac. Avec élégance, il marcha sur les eaux jusqu’au rivage tapissé de fleurs et célébra la gloire de la Création.

Tout en admirant l'intelligence et la pureté du paysage et en respirant le parfum délicat des roses sauvages, l'être suivit un sentier qui serpentait vers les prés et les montagnes mauves au loin. Il parvint au début à retenir en lui la lumière sacrée du lac et à continuer de rendre grâce à la bonté du Créateur. Ainsi, son corps continuait de diffuser une pure lumière. Toutefois, il dut parcourir une longue route pour atteindre les montages; il commença donc à porter davantage attention à ce qui l’entourait. Il perdit peu à peu le souvenir de son origine divine, et son corps cessa de réfléchir la lumière. Un jour, il décida de s’installer dans un village. Il y trouva un certain réconfort, mais guère de paix. Les villageois l'appelaient « Ha-say-na », qui signifie « Perdu » dans leur langue.

Plusieurs années passèrent. Ha-say-na, bien que reclus, faisait beaucoup pour les habitants du petit village. Il avait une nature généreuse et aimable. Néanmoins, il éprouvait au fond de lui un sentiment d'abandon, qu’il avait du mal à définir.

À la fin d’un après-midi, alors que le village bourdonnait d’excitation, un étranger, grand et lumineux, élégant et fort, marcha délibérément vers les petites habitations. Chacun de ses pas était précédé de lumière et chacune de ses empreintes était immédiatement couverte de la même lumière. Longtemps auparavant, avant même que les habitants de cette collectivité n’aient vu le jour, ce grand être était également monté des profondeurs du lac d'or sacré et avait traversé la forêt où s’élevait le chant des oiseaux.

Cet étranger rayonnait de tant d'amour et de puissance que les villageois allèrent vers lui sans la moindre hésitation. En signe d’amitié, il ouvrit ses mains parfaitement formées, leur sourit et exprima le désir de voir Ha-say-na. Plusieurs personnes désignèrent une petite hutte cachée derrière une butte de pierre, mais Ha-say-na venait déjà à leur rencontre car il avait entendu l’appel silencieux du grand être. Toutefois, il en ignorait la raison.

Il regarda ce noble étranger avec une admiration respectueuse et se demanda pourquoi il lui était impossible de lui ressembler. Le grand être sourit et répondit à l’interrogation muette de Ha-say-na : « Tu es exactement à mon image, mais tu as oublié tes origines. Te souviens-tu du lac ? » Tout en parlant, il toucha légèrement le front de Ha-say-na. Les yeux clos, Ha-say-na se retrouva enveloppé de la lumière pure du lac. Son cœur s’enflamma et il éprouva instantanément une paix totale. Il se rendit compte qu'il avait enfin trouvé sa maison et que cela était bon. Il chanta la gloire de la Création.

Cette merveilleuse expérience n’avait duré qu’un bref moment, mais quand Ha-say-na ouvrit les yeux, il se rendit compte que l'étranger avait disparu et que le regard des villageois posé sur lui témoignait du respect. Il se regarda et vit que son corps étincelait de la lumière dorée du lac. Souriant, il scruta le regard et sonda le cœur de ceux qui partageaient son quotidien depuis si longtemps. Il fit alors le vœu de rester parmi eux jusqu’à ce que chacun soit revêtu du même habit de lumière.

Ha-say-na vit toujours avec les habitants de son village, mais son nom a changé. Affectueusement, les villageois l'appellent maintenant « Am-ly-ri », qui signifie « Retrouvé » en langue ancienne.

Regiena Heringa
Institute for Spiritual Unfoldment and Interworld Studies (ISUIS)
Institut de l’épanouissement spirituel et des études intermondiales (IESEI)
www.nextagemission.com

Traduction par Michèle Lessard lessardmichele@videotron.ca

 

Retour à l'index des Contes spirituels pour un monde nouveau

Retour à l'index Livres, poésie et musique de Regiena

 
Top of page / Haut de page